feves200x200

La chocolaterie

Vous êtes gourmands, vous aimez le chocolat, vous voulez faire plaisir ? Venez découvrir une boutique artisanale où tous vos sens seront en éveil : ganaches classiques ou originales, confiseries, pâtes à tartiner, etc. Tout est fait pour le plaisir des yeux et des papilles !

Vous découvrirez le laboratoire de fabrication du chocolat, vous vous enivrerez des odeurs gourmandes et sucrées, et vous pourrez bien sûr déguster quelques douceurs, avec chaque mois de nouveaux parfums !

Installée en 2014, les chocolatiers Anne-Lise Signouret et Grégory Vaïsse vous accueillent au 79 avenue Jean Jaurès à Gap, du lundi au samedi.

Petits et grands enfants se régaleront à coup sûr !

Carrés de chocolat
DSC_0012

Anne-Lise Signouret


Mon parcours

"Du plus loin que je me souvienne", disait Barbara, "ma plus belle histoire d'amour c'est..." pour moi, le chocolat !

Cette belle histoire à commencé il y a quelques années, alors que je cherchais à savoir ce que je voulais faire, au quotidien, dans ma vie. Je travaillais alors dans le tourisme, je voyageais, je découvrais des pays, des cultures, c'était merveilleux mais je voulais autre chose, je voulais faire un métier artisanal. Et un jour, en train de prendre le thé: le déclic ! J'avais bien une passion : le chocolat ! Souvenirs d'enfance, instants gourmands, délices des papilles, j'en raffolais depuis toujours !

"Mais qu'elle fût longue la route..." qui m'a menée jusqu'à lui !

A 29 ans, j'ai donc changé de carrière, suivi une formation professionnelle à l'Institut de la Boulangerie et de la Pâtisserie de Rouen, et j'ai obtenu un CAP de chocolatière-confiseuse en 2010. Après plusieurs expériences dans des laboratoires à Cannes, Nice, Aix-en-Provence, et même à Lima, au Pérou, comme ouvrière chocolatière, j'ai rapidement eu envie d'avoir ma propre chocolaterie. J'avais envie de créer, d'étonner, d'être libre de mes choix, de mes goûts, de mes recettes.

"C'est là que j'ai compris, tout à coup. J'avais fini mon voyage, et j'ai posé mes bagages". Alors, je suis revenue là où j'étais née et où j'avais grandi, à Gap, pour ouvrir mon magasin. Pour vous faire partager ma passion, j'ai choisi un laboratoire ouvert, dans lequel vous pourrez me voir travailler, me poser des questions, et pourquoi pas, un jour, vous essayer à ce métier merveilleux de chocolatier le temps d'une journée !

"Aujourd'hui je l'ai faite la route, celle qui m'a menée jusqu'à vous..."

C'est ça, ma plus belle histoire, à moi...

DSC_0041

Gregory vaïsse


Ma passion pour le chocolat, et le sucré plus généralement, ne date pas d'hier : tout petit déjà, on m'entendait dire que "plus tard, je serai pâtissier-chocolatier". Mes mousses au chocolat, cookies, muffins, crêpes, pains d'épices, et autres brownies étaient connus de ma famille et de tous mes amis. Car au delà d'aimer cuisiner, j'adorais manger (j'adore toujours, soyez rassurés) !

Profondément animé par l'envie d'ouvrir ma propre boutique, que je voyais aussi colorée et originale que celle de mon livre préféré "Charlie et la Chocolaterie" de Roald Dahl, je voulais créer des produits tout droit sortis de mon imagination : splendides, délicieux, uniques et aussi fous que ceux de Willy Wonka.

Pour cela j'ai choisi non pas de passer un CAP pâtissier à l'âge 16 ans (ce qui est le plus courant), mais de me diriger vers un cursus scolaire dans la gestion et la comptabilité, afin de rendre possible une future création d'entreprise. D'abord un BAC STG Comptabilité que j'ai obtenu à Castres (Tarn) ma ville natale, puis un BTS Assistant de Gestion à Millau, dans l'Aveyron.

Toujours guidé par ma passion, j'ai voulu passer mon CAP pâtissier en accéléré pour entrer le plus rapidement possible dans la vie active. Un meilleur ouvrier de France en Boulangerie que j'ai rencontré, Joël Defives, m'a conseillé une école renommée qui dispensait justement ce genre de formation, l'Institut National de Boulangerie-Pâtisserie. Initialement parti pour passer mon CAP Pâtissier, le destin me guida vers la première session de CAP Chocolatier-Confiseur, que j'ai été ravi d'intégrer en 2010. C'est donc à Rouen, que 6 mois plus tard j'étais Chocolatier-Confiseur.

"Toute vie véritable est rencontre" (Martin Buber). C'est avec les rencontres que les projets changent, évoluent et prennent vie. C'est à Rouen en 2010 que j'ai rencontré Anne-Lise Signouret, jeune femme de 29 ans en totale reconversion, pleine de rêves et d'ambition. Véritable coup de coeur professionel, nous nous sommes fait la promesse d'un jour se retrouver pour travailler ensemble.

Après plusieurs années à enchaîner les postes et les expériences dans la pâtisserie et la boulangerie, à Castres, j'ai enfin pu rejoindre Anne-Lise pour vivre de ma passion. Mon arrivé à Gap en 2016 est pour moi synonyme de nouvelle vie, une vie où je peux créer et surprendre, m'épanouir dans le chocolat et tout simplement régaler les autres !